7 secrets pour faire un team-building de séminaire plus efficace

7 secrets pour faire un team-building de séminaire plus efficace

Lorsque l’on organise un séminaire, il est fréquent de mettre en place un « team-building » qui a pour but d’apporter une touche originale et récréative au sein d’un programme de travail plus sérieux. L’idée est de faire vivre aux participants une expérience suffisamment originale et forte pour être mémorisée collectivement par l’ensemble des participants, et créer un lien fort lié à une expérience vécue.

La pratique du « team building » étant très populaire dans les entreprises depuis plus de 40 ans, il est de plus en plus difficile de trouver celui qui fait mouche, car un team-building mal choisi ou mal réalisé peut rapidement se transformer en un « flop » catastrophique, source de railleries de la part de l’équipe.

Voici donc 7 critères à mémoriser pour choisir le team-building de votre prochain séminaire.

  1. Le team-building doit surprendre et accrocher

    C’est la première vertu d’un team-building. L’effet de surprise et d’inattendu doit être le premier objectif. Il est nécessaire de se renseigner sur les activités similaires que l’équipe a déjà eues par le passé, pour être sûr de ne pas proposer une activité qui fasse « réchauffé ».

  2. Créez des équipes durant votre séminaire

    Un bon team-building doit pouvoir s’effectuer en équipes. La possibilité de créer une compétition entre les équipes est un facteur de succès, à condition de toujours rester dans la bienveillance et l’esprit bon enfant.

  3. Le team-building doit directement en lien avec le thème principal du séminaire ou porter les enseignements qu’on veut transmettre aux participants

    N’oublions pas que les participants sont réunis pour travailler sur une thématique bien précise. Le team-building devra s’inscrire dans la continuité du fil conducteur du séminaire. Il revient à faire travailler les participants sur le même thème, mais de manière décalée. Ce n’est qu’à cette condition qu’il contribuera à ancrer les principes fondamentaux développés pendant la phase « sérieuse » du séminaire.

  4. Faites en sorte de mobiliser les émotions des participants

    Un bon team-building doit permettre aux participants de mobiliser leurs émotions, en sollicitant leur cerveau droit. La partie rationnelle, gérée par le cerveau gauche, étant, quant à elle, largement sollicitée pendant tout le reste du séminaire. Mettre les participants en contact avec leurs émotions est une démarche souvent redoutée par un grand nombre d’organisateurs de séminaires. C’est pourtant la seule manière de créer un lien fort entre des participants, de mobiliser au maximum l’énergie d’un groupe et de garantir l’engagement optimal de chacun.

  5. Votre team-building ne doit pas être trop long

    Un team-building est une récréation dans un séminaire, une respiration créative et ludique. Il doit rester limité à un temps raisonnable qui dépend de la durée totale du séminaire. Il est conseillé de le placer dans l’après-midi, voire en fin d’après-midi, moment moins propice au travail intellectuel, et plus approprié à la détente.

  6. Idéal ce team-building doit déboucher sur une ou plusieurs productions communes qui pourront rester après le séminaire

    Le fait de déboucher sur une co-production concrète, qui persistera après le séminaire, est un excellent point pour un team-building. Il dépasse alors le statut de récréation pour atteindre celui « d’œuvre commune ». il témoigne alors en interne du travail réalisé en commun pendant le séminaire. Les approches artistiques et créatives, réalisées en équipes, font partie de cette catégorie.

  7. A la fin du Team-building, n’oubliez pas de faire un débriefing rapide avant de passer aux phases ultérieures de travail

    Quand le team-building a lieu en fin d’après-midi, il est conseillé de commencer la matinée suivante par un rapide tour de table au cours duquel chacun pourra témoigner de la manière dont il a vécu l’expérience commune. Ceci permet à l’ensemble du groupe de se reconnecter aux émotions collectives vécues par l’équipe, et de garder cette énergie intacte pour la suite des travaux.

 

Dr Jean-marc MENAT

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*