La visite médicale est-elle encore utile pour le médecin ?

La visite médicale est-elle encore utile pour le médecin ?

 

Le visiteur médical ou délégué médical est un professionnel dont le métier consiste à visiter les médecins, généralistes et/ou spécialistes, au cabinet ou à l’hôpital, afin de leur présenter les produits de santé (médicaments ou dispositifs médicaux) commercialisés par les laboratoires pharmaceutiques.

Il informe les prescripteurs sur toutes les caractéristiques d’un ou plusieurs produits pour favoriser leur prescription et leur délivrance. C’est un intermédiaire indispensable entre les médecins et le laboratoire. Il peut exercer un rôle de formation, notamment pour l’administration des produits, ou en organisant des réunions animées par des experts ou des leaders d’opinion du domaine considéré.

 

Quelles sont les compétences indispensables pour un bon visiteur médical ?

 

Outre ses connaissances scientifiques sur le ou les domaines thérapeutiques sur lesquels il travaille, le visiteur médical doit posséder des qualités relationnelles et une aptitude à argumenter sans passer en force ou inciter outre mesure. Il doit faire preuve de rigueur et de méthode dans ses présentations aux médecins. Le métier exige des connaissances sur les produits médicaux et scientifiques, mais aussi sur la législation du médicament, le système de santé et en marketing.

 

Quelles sont les missions du visiteur médical ?

 

La charte de visite médicale et ses modifications successives ont restreint considérablement la marge de manœuvre du visiteur médical. Aujourd’hui, quand il parle des produits et si on s’en tient à la loi, sa mission devrait consister essentiellement en une lecture commentée des mentions légales !

Le visiteur médical doit aujourd’hui parler de moins en moins des produits et de plus en plus du médecin lui même, de son environnement, son écosystème, de ses besoins et ceux de ses patients. La connaissance des produits présentés devient indissociable de la connaissance des clients destinataires de l’offre.

Le visiteur médical assure la promotion d’un ou de plusieurs produits pour le laboratoire pharmaceutique dont il dépend, sans rien vendre. La charte lui interdit de donner des échantillons aux praticiens, ou des cadeaux sous quelque forme que ce soit, même de valeur modeste. Il doit être capable de répondre aux questions portant notamment sur la tolérance, l’efficacité, la posologie de ses produits ou les modalités de leur bon usage.

Il informe également les médecins sur les nouvelles études ou indications des produits. Enfin, n’oublions pas qu’il joue également un rôle dans la pharmacovigilance, en relayant les observations du corps médical sur d’éventuels effets secondaires.

 

 

Quelle est l’utilité du visiteur médical auprès du médecin ?

 

Le visiteur médical reste un maillon essentiel du progrès thérapeutique. Le contrôle renforcé de son activité n’enlève rien à l’utilité qu’il représente pour les médecins et autres spécialistes du secteur, bien au contraire. La certification de la visite médicale, rendue obligatoire par la Charte, associée à la réduction importante des effectifs, observée depuis quelques années, ont eu pour résultat une élévation très nette du niveau professionnel des visiteurs médicaux en activité. Les médecins bénéficient donc aujourd’hui d’une information médicale actualisée et de qualité qui leur garantit une bonne prescription des produits. Ils peuvent ainsi adopter la meilleure stratégie thérapeutique pour le patient en fonction de sa situation médicale.

La visite médicale permet au médecin d’être régulièrement informé sur son environnement en bénéficiant d’une ouverture sur les autres médecins.

Les informations sur les modalités de prescription des médicaments permettent de faire progresser les pratiques selon l’évolution des connaissances et des recommandations des différents acteurs du système de santé.

Le délégué médical participe également à l’efficience de l’Assurance maladie en précisant les indications remboursables et non remboursables des spécialités pharmaceutiques présentées. Il indique les divers conditionnements par rapport à leur coût pour l’Assurance maladie.
C’ett un acteur essentiel de la pharmacovigilance qui fait remonter à son entreprise toutes les informations concernant les effets indésirables des médicaments prescrits par le médecin, dans l’intérêt des patients.

Pour toutes ces raisons, la visite médicale garde plus que jamais son utilité pour les prescripteurs visités.

 

Docteur Jean-Marc MENAT

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*